Dialoguez avec d'autres rameurs Venez découvrir une gallerie riche de milliers de photos Petites annonces de matériel d'aviron Contactez l'équipe et devenez rédacteur Venez découvrir notre banque de liens classés par catégories
 

Les lésions articulaires du dos

Comment prévenir les douleurs dorsales
Suite et fin de notre étude de cas des lésions articulaires : après les genoux, le dos. Bon nombre de rameurs se plaignent de douleurs dorsales, pendant et après saison : voici une petit détail préventif...

Schémas de coupe de la colonne vertébrale.
Schémas de coupe de la colonne vertébrale.
Les lésions de la colonne vertébrale :

a) Le rachis cervical et dorsal :

Les cervicalgies sont exceptionnelles en aviron, de même que les
dorsalgies. Mais devant des douleurs dorsales chez un jeune sujet, le
bilan radiologique est obligatoire afin d'éliminer une maladie de croissance : maladie de Scheuermann (responsable du dos rond douloureux des adolescents) toute cyphose ou scoliose. Ces maladies contre-indiquent la pratique de l'aviron tant qu'elles sont évolutives.

b) La rachis lombaire :

La pathologie lombaire étant très importante nous en détaillerons les causes, les manifestations et l'évolution.
Les causes:
Les anomalies osseuses.

Elles comprennent :

- Les troubles statiques proprement dits : scoliose ou hyperlordose qui favorisent l'apparition de lombalgies.

- Les anomalies de la charnière lombo-sacrée avec les anomalies transitionnelles : sacralisation de L5, lombalisation de S1, surélévation de la charnière (normalement LS doit se trouver en-dessous de la ligne bi-iliaque bien encastrée entre les deux ailes iliaques); les spondylolyse et spondylolisthésis qui correspondent dans le premier cas à une atteinte de l'isthme vertébral pris en tenaille lors du travail en lordose. Dans le deuxième cas, il s'agit d'un glissement d'une vertèbre sur la vertèbre sous-jacente par fracture isthmique.

- Les séquelles de la maladie de Scheuermann qui peut dans certains cas concerner aussi la colonne lombaire. Celle-ci est responsable d'irrégularités au niveau des plateaux vertébraux, voire de déformations vertébrales aboutissant parfois à une perte de la lordose physiologique.

- L'arthrose débutante qu'il n'est pas rare de rencontrer chez les rameurs de haut niveau en fin de carrière.
Schéma des muscles du dos, de la région lombaire et du bassin.
Schéma des muscles du dos, de la région lombaire et du bassin.
Les lombalgies sont favorisées par :

- L'environnement froid et humide lié à la pratique du bateau en période hivernale auquel se surajoute la musculation (squats).

- Les longues sorties sur un bassin agité, le rameur étant obligé de corriger en permanence avec le tronc l'équilibre du bateau.

- La pratique de l'aviron en pointe qui est responsable d'une attitude asymétrique. Le sujet est penché sur sa bordée (épaule interne plus basse), d'où inclinaison latérale et rotation du tronc. Cette attitude finit par déséquilibrer le jeu musculaire vertébral aboutissant à une hypermusculation du côté interne.

Les données cliniques :

La pathologie lombaire se manifeste le plus souvent sous forme de lombalgies tenaces et répétitives. Elles siègent au niveau lombaire bas prédominant d'un côté et pouvant irradier au niveau du sacrum, des fesses. Il s'agit de douleurs mécaniques déclenchées par l'effort dimi-
nuant avec le repos.

L'examen montre des points douloureux latéro-vertébraux plus ou
moins nets ainsi qu'une raideur plus ou moins marquée. On rencontre
parfois des accidents aigus en aviron dont le début est souvent brusque après un effort de levée (musculation) ou un faux mouvement. La douleur est alors vive et siège en général au niveau lombaire. Le rameur perçoit un craquement au moment de l'accident. À cette douleur s'associe souvent une impotence.
Article tiré du livre 'AVIRON'
Article tiré du livre 'AVIRON'
À l'examen, on note :

. Des points douloureux au niveau des derniers disques.

. Une contracture musculaire (Schoeber à effectuer).

. Des attitudes antalgiques avec de profil une disparition de la lordose physiologique et de face parfois une inclinaison latérale.

Remarque :
Dans certains cas, le tableau clinique peut évoquer une hernie discale. Il faudra se méfier de toute douleur en éclair qui irradie dans tout le membre inférieur au moment de l'accident.

Les données évolutives :

L'évolution est capricieuse. Elle peut se faire vers une atténuation des douleurs, voire une quasi-disparition de celle-ci pendant des années, soit vers des poussées intermittentes ou l'apparition de sciatique.Dans ce dernier cas, la douleur prédomine d'un côté et irradie dans le membre inférieur.La douleur intéresse la face postérieure du membre inférieur et la plante du pied si l'atteinte se trouve au niveau de S 1. Elle intéresse la face externe du membre inférieur et le dos du pied en cas d'atteinte de L5.

Les données radiologiques :

Compte-tenu de l'importance de la pathologie lombaire en aviron, devant tout problème le bilan radiologique devra être complet. Il devra comprendre obligatoirement :

. Un cliché de face et de profil en position debout pour l'étude de la
statique et de la morphologie.

. Un cliché centré sur l'interligne LS S1 qui permettra d'avoir une idée de l'état des disques LS S 1 (recherche d'éventuel pincement).

. Des clichés de 3/4 pour connaître l'état des isthmes et des articulations postérieures.

Ainsi, la lecture des clichés permettra de préciser les atteintes discales, l'arthrose vertébrale, les anomalies morphologiques et statiques ainsi que les maladies de croissance. Mais dans certains cas ce bilan pourra s'avérer insuffisant. Il faudra alors faire appel au scanner lombaire qui permettra de trancher sur l'existence ou non d'une hernie discale.

La prévention passe par :

. Un bon équipement en hiver afin de protéger du froid le bas du dos.

. Le port d'une ceinture lombaire de soutien en bateau et lors de la musculation pour les rameurs sujets aux lombalgies.

. Une sollicitation progressive de la musculature lors des sorties en bateau : importance d'un échauffement bien conduit.

. Une musculation élective des dorsaux et des lombaires qui sont souvent négligés, en insistant sur les muscles profonds du dos, que sont les transverses épineux, les épi-épineux et les intertransversaux.

. Un travail d'assouplissement qui doit être fait toute l'année, sous forme d'étirements ; ce travail est absolument fondamental dans le cadre de la prévention.

. La correction des défauts techniques.

Le traitement médical sera surtout basé sur :

. Le repos sportif avec anti-inflammatoires, antalgiques, décontracturant musculaire.

. Une kinésithérapie bien conduite : massages antalgiques et décontracturants dans un premier temps et rééducation lombaire dans un deuxième temps. A ceci, on peut rajouter des séances d'infra-rouges, d'ondes courtes, de chaleur locale...


 
Par Yann Costes - le 13/12/2004 - tout ses articles. Imprimer l'article - Lu 28186 fois - Commenter l'article Aucun commentaire.

 Les autres articles de la section : Techniques de ramerie.
L’assouplissement S.G.A et l’aviron - Par Yann Costes - le 12/03/2006   L'aviron a la pointe de la technologie - Par Yann Costes - le 28/08/2005
La diététique du rameur - Par Yann Costes - le 14/08/2005   Les étirements de fin de séance - Par Yann Costes - le 09/04/2005
Renforcement de la ceinture abnominale - Par Yann Costes - le 18/02/2005   Petit descriptif interactif de l'aviron - Par Yann Costes - le 30/12/2004
Les lésions articulaires du dos - Par Yann Costes - le 13/12/2004   Les lésions articulaires en aviron - Par Yann Costes - le 09/12/2004
     
toutes les archives de la section.    


 Ajoutez un lien vers Aviron-Line.

Retrouvez l'actualité de l'aviron et des autres sports sur :
 
Aller sur le site sport.fr Un des meilleurs portail français sur le sport en général. n'hésitez pas à le consulter régulièrement pour vous tenir informé des dernières actualités sportives internationnales. Pour avoir tout les articles de l'aviron utiliser le système de recherche.
 
Aller sur le site lequipe.fr LA référence du sport ! L'Equipe ne se consacre pas souvent à l'aviron mais quand c'est la cas, l'Equipe est fidèle à sa réputation : des articles sérieux et intéressants pour ne pas perdre le fil de l'actualité de l'aviron... Ne ratez pas les articles spécial Jeux Olympiques.
     
Aller sur le site de la FFSA Le site site officiel de la Fédération Française des Sociétés d'Aviron. Les derniers PDF, programmes d'entrainements et calendriers des régates et championnats : incontournable.
  Si vous souhaitez devenir partenaire d'aviron-line et échanger des liens ou tout simplement des informations n'hésitez pas à nous contacter :

Sinon vous pouvez utiliser notre "stuff média" disponible ICI.
 
Dept.

On-line | Gallery | Annonces | Contacts | Liens | Archives | Vidéos | Plan du site | Ajouter aux favoris


Dernière mise à jour du site : 10/12/2017- Configuration requise - N° Dossier CNIL : 1025931